Renew : le nouveau parti anti-brexit

Renew : le nouveau parti anti-brexit

Le nouveau parti anti-Brexit

Les anglais ont décidé depuis peu de sontir de l’Union Européenne. C’est ce qu’il faut comprendre par le terme « Brexit ». Ce désaccord entre les anglais et la politique de l’Union Européenne ne date pas d’hier. En effet, dès l’an deux mille, date du passage à l’euro, les britanniques commencèrent à marquer leur distance avec l’espace européen en décidant de conserver leur monaie. Votée en juin deux mille seize, par référendum, la sortie définitive de la Grande-Bretagne de l’UnionEuropéenne devrait avoir lieu d’ici deux mille dix neuf. Néanmoins, si lors du référendum, la majorité des anglais étaient favorable à cette sortie, l’ex-financier, Chris Coghlan, mise sur l’issue inverse. C’est la raison pour laquelle il a crée le parti « Renew ». Ce parti se veut appartenir au centre de l’échéquier politique. Il a pour but l’anti-Brexit. Le terme anti-Brexit ou Renew signifie que ce parti a pour objectif de renouer la Grande-Bretagne avec l’Union Européene. La raison de cet anti-Brexit est de pouvoir occuper une place suffisamment importante au sein de l’Union Européene.

Le mouvement anti-brexit

Le mouvement anti-Brexit a pour lui quelques bons points. En premier lieu, de plus en plus d’anglo-saxons souhaitent rester au sein de l’Union Européene. En second lieu, plusieurs actions anti-Brexit ont déjà été menées au point de se regrouper au sein d’une plate-forme. Ce regroupement anti Brexit possède même un généreux donnateur américain, George Soros, qui a versé ni plus ni moins qu’un demi million de dollar américain. C’est la raison pour la laquelle le parti politique Renew souhaite réaliser un grand coup aux prochaines élections législatives en surfant sur le mouvement anti-Brexit. Il défend pour cela posséder suffisamment de canditats, au moins trois cents. De plus, le parti anti-Brexit mène sa campagne sur un sujet qui touche tous les européens et bien sur les anglais, celui de l’immigration.