Immigration : peut être un accord entre l’Europe et l’Afrique du Nord

Immigration : peut être un accord entre l’Europe et l’Afrique du Nord

Immigration : peut-être un accord entre l’Europe et l’Afrique du Nord

A titre de rappel : l’immigration est l’action d’immigrer et définit également les effets. Cette définition est valable pour les personnes qui arrivent dans un pays qui n’est pas le leur, qui vont s’y installer à recherche d’un refuge, d’une activité économique ou pour des raisons académiques.

Du côté du pays de départ, l’on parle de l’émigration, c’est-à-dire la sortie de ces personnes de leur pays pour un autre pays.

Les causes sous-jacentes de l’immigration : une histoire qui n’en finit pas

Outre la recherche d’une situation meilleure, l’immigration a une histoire et des causes subordonnées. Au fait, selon les preuves génétiques scientifiquement démontrées, la population moderne exclusivement européenne n’existe presque pas, il y avait toujours immigration et émigration depuis l’âge de pierre.

Les racines de la population mondiale sont pratiquement mélangées. En effet, il y a une attirance, un soif de double nationalité, un comportement de nomadisme qui influent l’immigration. Il arrive même que les migrations se pratiquent presque tous les jours, surtout pour les pays frontaliers. A noter que selon les études, presque les 2/3 des européens proviennent des grandes vagues migratoires depuis les 15.000 dernières années, et la plupart étaient du Moyen-Orient. Quelles que soient ces causes sous-jacentes, les grands pays d’immigration ont pris la décision pour une politique restrictive, sinon sélective.

Qu’en est-il des accords entre l’Afrique du Nord et l’Europe concernant l’immigration ?

L’immigration peut-être définie comme étant un accord entre les deux régions transcontinentales  sachant que certains pays de l’Europe ont l’habitude de faire appel aux immigrants pour étoffer ses équipes techniques et de travailleurs de force. Les ressortissants de l’Afrique du Nord ont récemment délaissé les travaux ingrats et dangereux permettant les immigrants venant des autres pays du monde de prendre leurs places. Voire, le mini-sommet tenu à Paris dernièrement a réitéré l’accord, sinon a officialisé l’immigration, entre l’UE et l’Afrique du Nord. Il s’agit de contrôler les flux migratoires passant par la Méditerranée, en renforçant la coopération entre les pays, en procédant à la révision des règlementations du Traité de Dublin et surtout en trouvant un accord avec les pays africains qui sont censés contrôler les émigrants.